Tout savoir sur l'actualité du projet :
L'actualité du projet
Périmètre irrigué du Nord Sommiérois: 500 ha mis en eau en ce début d'été 2016

Nîmes, le 6 juillet 2016

© Claude Corbier

Alors que des mesures de restriction des usages de l’eau commencent à être prises en France, en particulier dans le Gard et l’Hérault, le nouveau périmètre de 500 ha inauguré dans le Nord Sommiérois par Damien Alary, vice-président de la Région OCCITANIE, président du Conseil d’Administration de BRL, est un exemple de gestion partagée et durable de la ressource.

Alimenté par une ressource sécurisée, issue du Rhône et mobilisée grâce au Réseau Hydraulique Régional (propriété de la Région, concédé à BRL), ce nouveau périmètre est l’un des trois plus importants* mis en eau ces trois dernières années par BRL grâce à l’appui financier de la Région et des collectivités locales ainsi que des acteurs locaux concernés.

Il s’inscrit dans le cadre de l’extension du Réseau Hydraulique Régional lancée par la Région pour faire face au changement climatique et accompagner le développement économique des territoires tout en préservant les ressources aquatiques locales les plus fragiles .


500 nouveaux ha mis en eau pour l’été 2016

L’extension du périmètre hydro-agricole du Nord Sommiérois va permettre, dès le début de l’été 2016, l’irrigation de 500 ha sur les communes d’AigremontCannes-et-Clairan, Crespian, Fontanes, Combas, Montagnac, Montmirat, Moulézan et Vic-le-Fesq. Le périmètre du Nord Sommiérois fait partie du Réseau Hydraulique Régional, propriété de la Région Occitanie/ Pyrénées - Méditerranée, concédé à BRL,

Comme le souligne Damien ALARY, vice-président de la Région et Président du Conseil d’Administration de BRL : « Cette extension concerne une soixantaine d’exploitations. Ces 500 ha s’ajoutent aux 700 ha irrigués au début des années 2000 autour de Sommières. Ce grand réseau contribue au maintien d’une activité agricole durable (principalement viticole), importante pour l’économie locale et s’appuie sur un projet fédérateur pour tout un territoire ».

Le projet d’irrigation est appuyé par le Syndicat Intercommunal d’Aménagement Hydraulique du Nord Sommiérois (SIAHNS) et par la Cave coopérative « Les Côteaux de la Courme ».

Il s'inscrit dans la stratégie commerciale de cette coopérative, qui encourage l’irrigation pour régulariser les volumes de production et fiabiliser une qualité reconnue par ses acheteurs.


Un périmètre alimenté par une ressource sécurisée, et qui privilégie une irrigation raisonnée

Ce nouveau réseau de 35 km, réalisé sous maitrise d’ouvrage de BRL, est alimenté par l’eau du Rhône, mobilisée par le Réseau Hydraulique Régional, qui dessert depuis 1999 une première partie du Nord Sommiérois.

Pour Damien Alary: « Il s’agit d’un projet qui s’inscrit dans une stratégie régionale d’adaptation au changement climatique. Le Rhône apporte une ressource complémentaire etsécurisée, qui permet de répondre aux besoins agricoles en allégeant la pression sur les milieux aquatiques locaux. Pour autant cette ressource est précieuse et ne doit pas être gaspillée. La Région, qui a fait du Réseau Hydraulique Régional un élément clé du Service Public Régional de l’Eau, encourage les actions d’accompagnement proposées aux agriculteurs pour développer une irrigation raisonnée, économe de la ressource. »

Comme le rappelle Jean-François BLANCHET, le Directeur Général de BRL: "Chaque parcelle irriguée est équipée de compteurs, afin de permettre un suivi de l’évolution des consommations et l’usage du goutte à goutte est encouragé. L’accompagnement technique dont bénéficient les nouveaux irrigants est mis en œuvre par BRL dans le cadre d’un partenariat avec la chambre d’agriculture du Gardl’Institut Français de la Vigne et du Vin et l’association climatologique de l’Hérault. Il comprend des formations et des conseilspour ajuster les irrigations aux justes besoins des cultures".

Cet accompagnement est financé par la Région et l’Agence de l’eau RMC. Les conseils à l’irrigation sont diffusés gratuitement et mis en ligne sur le site internet de BRL (www.brl.fr).


Un tracé qui a évité les zones à enjeu environnemental avéré

Suite au pré-diagnostic environnemental réalisé à la demande de BRL, le tracé retenu a évité les zones à enjeu avéré et a privilégié une implantation le long des chemins et des parcelles agricoles.

Le chantier a été géré pour limiter les impacts sur la biodiversité, avec des emprises de travaux réduites, des traversées de cours d’eau permanents, comme la Courme, sans tranchée, par fonçage, ou en période d’assec pour les cours d’eau temporaires.

Toutes les parcelles irriguées sont des parcelles agricoles (pour éviter la conversion d’espace naturel en espace agricole).

Enfin la nouvelle station de pompage créée à Vic le Fesq est équipée de variateurs de vitesse pour une gestion économe de l’énergie.


Financements

Le coût de nouveau périmètre irrigué s’élève à 5,2 M€. 

La Région Occitanie/ Pyrénées - Méditerranée et le Département du Gard  apportent chacun plus de 1,912 M€, soit près de 74% du coût global de cet investissement,  dont ils sont les principaux financeurs.

Le solde est apporté par les irrigants et BRL (1 M€, soit plus de 19%) et par le Syndicat Intercommunal d’Aménagement Hydraulique du Nord Sommiérois, associant les communes concernées (0,375 M€, soit plus de 7%). Rappel : la participation des agriculteurs s’élève à 1100 euros par hectare irrigué.


Principales caractéristiques 

Longueur du réseau : 35 km

Diamètre des conduites : 90 à 350 mm

Stations de pompage : création d’une station de pompage sur la commune de Vic, pour la mise en pression de l’extension, et renforcement de la station existante de Villevieille, en amont du périmètre.


Réalisation

Maître d’ouvrage : BRL (concessionnaire du Réseau Hydraulique Régional, propriété de la Région Occitanie/ Pyrénées - Méditerranée)

Maître d’œuvre : BRL Ingénierie

Exploitant : BRL Exploitation (secteur de Mauguio)

Coordonnateur sécurité : DEKRA Industrial SAS

Entreprises mobilisées :

Marché canalisations : Groupement SCAM (mandataire) / FAURIE

Marché « points spéciaux » (traversées voiries, rivières) : Groupement BOUISSEREN (mandataire) / JAMMEKLEBER

Marché « stations de pompage » : Groupement SPIE Sud-Ouest (mandataire) / BOISSON / Construction GRAILLE

 
 © Claude Corbier
Ouverture de la vanne - © Claude Corbier
Nouvelle station de pompage de Vic-le-Fesc © Claude Corbier


* 2 autres grands périmètres ont été mis en eau dans l’Hérault en 2015 dans le cadre d’Aqua Domitia :

- périmètre du Biterrois: 1500 ha

- périmètre du Nord Gardiole : 500 ha 


Informations Légales